Resumé de la Finale Championnat d'Afrique 2019

Après 29 ans d’attente, l’Algérie a remporté sa deuxième Coupe d’Afrique des nations ! Les Fennecs ont battu le Sénégal ce 19 juillet 2019 au Caire (1-0). Le héros du match, Baghdad Bounedjah, a été l’auteur de l’unique but de la rencontre après deux minute de jeu. Voici le résumé de cette finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2019. Cliquez ici pour parier

 

Arrivés sur la pointe des pieds aux pyramides, les Algériens quittent l'Egypte avec le sceptre de champion d'Afrique, au fil d'un tournoi maîtrisé de bout en bout qui les a vus battre à deux reprises le Sénégal, meilleure nation du continent au classement Fifa.

Transcendés, selon certains, par le mouvement de protestation qui a pris en partie racine dans les stades, les joueurs ont inscrit à leur manière leurs noms dans les livres d'histoire ce vendredi. Le 19 juillet a vu l'avènement d'une nouvelle génération et de son guide Djamel Belmadi, qui a transformé en un an une équipe absente du Mondial 2018, en une machine à gagner.

En mars 1990, devant son public, l’attaquant des Fennecs Chérif Oudjani offrait à son pays la première CAN de son histoire face au Nigeria (1-0). 29 ans plus tard, l’ancien buteur a un successeur. Son nom : Baghdad Bounedjah.

Au stade international du Caire, sous les yeux d’illustres noms du football tels que Samuel Eto’o, le président de la Fifa Gianni Infantino ou encore Franck Ribéry, la finale de la 32ème CAN a démarré sur les chapeaux de roue. Une finale sans le Sénégalais Kalidou Koulibaly, suspendu et en tribunes. Et c’est son remplaçant, Salif Sané, qui a involontairement fait basculer une première fois ce match. À la deuxième minute Bounedjah a ouvert la marque, bien aidé il est vrai par Sané qui a dévié sa frappe dans ses propres filets. Un record pour les Fennecs, celui du but le plus rapide de toute l'histoire de la compétition.

En seconde période, le Sénégal a cru obtenir une occasion rêvée pour égaliser à la 60ème minute. Sur un centre de Lamine Gassama, Adlane Guedioura a touché le cuir de la main, et l’arbitre M. Alioum Alioum a désigné le point de penalty. Mais l’arbitre Camerounais, appelé par ses assistants vidéo à visionner à nouveau l’action, a décidé d’annuler le penalty, Guedioura n’ayant fait aucun geste et ayant gardé son bras le long du corps. Le Sénégal, malgré tout le talent de Sadio Mané, n'a pas trouvé la clé de la forteresse algérienne pour égaliser.

Les Algériens ont tenu le choc pour toucher l'or, à nouveau. La fin d'une longue attente pour des milliers de supporters. La liesse peut s’emparer de toute l’Algérie. Revoilà les Guerriers du Désert au sommet du continent. Dans le contexte politique que les Algériens traversent, la bande à Belmadi offre à ses supporters une bouffée de bonheur unique.

La couronne de champion d’Afrique, propriété du Cameroun depuis 2017, s’installe au Maghreb pour deux ans. « 1, 2, 3, viva l’Algérie ! »