Les 3 Clés du match : Côte d'Ivoire v Algérie

Le choc des quarts de finale de la Coupe d'Afrique des Nations 2019 mettra aux prises l'Algérie et la Côte d'Ivoire. Fennecs et Éléphants se sont rencontrés à sept reprises en phase finale. Le bilan est en faveur des Ivoiriens avec trois victoires, deux défaites et deux matchs nuls. Voici les 3 clés de ce match. Cliquez ici pour parier

 

La solide forme de l’Algérie v la forme inconstante de la Côte d’Ivoire

L'Algérie est l'équipe qui a fait la meilleure impression dans cette CAN jusqu'à maintenant. Lors de la phase de poules, les Fennecs ont tour à tour pris le dessus sur le Kenya (2-0), le Sénégal (1-0) et la Tanzanie (3-0). Au tour précédent, ils ont continué à impressionner tous les observateurs en dominant avec beaucoup d'autorité la Guinée (3-0). L’équipe de Djamel Belmadi affiche un bilan de quatre succès en autant de rencontres sans encaisser le moindre but. Petit avantage Algérie sur la forme.

Depuis le début de cette Coupe d'Afrique des Nations, la Cote d'Ivoire peine dans le jeu. En phase de poule, les Ivoiriens ont terminé à la deuxième place du classement derrière le Maroc. Après une victoire inaugurale obtenue face à l'Afrique du Sud (1-0), ils ont été défaits par le Maroc. Lors de la dernière journée, l'équipe a enfin convaincu avec une nette victoire acquise contre la Namibie (4-1). En huitième de finale, la Cote d'Ivoire a difficilement battu le Mali 1-0 au terme d'une rencontre qui a été maitrisée de bout en bout par les Maliens. La Côte d’Ivoire n’a pas séduit dans le jeu, mais a pu compter sur le réalisme de ses attaquants. Pourront-ils faire mieux contre les Fennecs lors de ce quart ?

 

Riyad Mahrez v Wilfried Zaha

Il est le capitaine et le leader technique de l’équipe nationale. Riyad Mahrez est tout simplement impétueux techniquement depuis le début du tournoi. Une flèche qui dévaste les défenses adverses avec ses contrôles et conduites de balle dont il a le secret. Riyad a choisi le costume de leader au lieu de celui du boss. Cela fait toute la différence. Que ce soit au niveau de son talent ou de ses performances, Riyad Mahrez est un joueur phare du football africain.

Wilfried Zaha a tout connu sur cette Coupe d'Afrique des Nations, remplaçant au début du tournoi, son bilan de dix buts en Premier League n'a pas été une garantie pour être titulaire, le sélectionneur Ibrahim Karama disposant de l'une des meilleures armadas offensives du plateau. Mais le joueur de Crystal Palace a su profiter de l’occasion que lui a donnée le sélectionneur lors du match contre la Namibie, en inscrivant le but du break avant d’être le héros lors du huitième de finale en offrant la qualification aux Eléphants (1-0) d'un but de renard, en profitant d'une erreur du défenseur Youssouf Koné. Le retour de Zaha a maintenu en vie les Eléphants, à voir s’il pourra se montrer tout aussi décisif face aux Fennecs.

 

La régularité de la Côte d’Ivoire v l’irrégularité de l’Algérie

La Côte d’ivoire est la deuxième nation avec le plus grand nombre d’apparitions au tournoi final de la CAN avec 23 participations juste derrière l’Egypte (24). Depuis leur non qualification lors de l'édition de 2004 en Tunisie, les Eléphants ont atteint la finale trois fois, se sont classés quatrièmes une fois et ont atteint les quarts de finale à deux reprises. La Côte d’Ivoire a remporté le tournoi en 2015. Elle espère rééditer l’exploit cette année, mais doit faire face à une redoutable équipe algérienne lors de ces quarts.

1990, c’est la seule et unique fois que l’Algérie à remporter la Coupe d’Afrique des Nations dans ses installations. Ils n'ont pas réussi à se qualifier pour les éditions 2006 et 2008 et, étonnamment, ils ont terminé quatrièmes du tournoi 2010 en Angola. Cependant, ils n'ont pas réussi à se qualifier pour l'édition 2012. Telle est l'incohérence et le manque de rendement de l'équipe algérienne. Peuvent-ils bannir ces souvenirs traumatiques cette année?