Les gagnants et perdants des phases de poule du Championnat d'Afrique 2019

Les matchs de poules viennent de s’achever et nous connaissons tous les qualifiés pour le prochain tour de la compétition. A la surprise générale, le Madagascar et le Bénin se hissent en huitièmes de finale. Le Kenya et l’Angola quittent la compétition la tête basse. Voici les Gagnants et les Perdants de cette phase de poule de la CAN 2019. Cliquez ici pour parier 

 

Gagnants

Madagascar en huitième à la surprise générale

Le Madagascar est bien l’équipe surprise de cette Coupe d’Afrique des Nations 2019. Obligé de passer par un tour préliminaire avant même les qualifications, voilà Madagascar en huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), à sa première participation, Une première historique en 72 ans d’existence pour l’équipe nationale de cette île qui n’avait jusque-là jamais participé à un tournoi continental ou international, à l’exception de la Coupe COFASA. Avec en prime la première place du groupe B. Le Madagascar défiera la RD Congo un autre miraculeux en huitièmes de finale de cette CAN

 

RD Congo, qualifiée in extrémis

Le miracle congolais a bien eu lieu en Egypte. Malgré un début catastrophique avec deux défaites contre l'Ouganda et l'Egypte, la RD Congo se devait de réagir et s’imposer largement lors de son dernier match. Les Léopards ont écrasé le Zimbabwe (4-0) et finissent troisièmes de la poule A derrière l'Egypte et l'Ouganda. Il fallait ensuite attendre la suite et la fin du premier tour pour savoir si la RDC allait garder sa place parmi les meilleurs troisièmes. La réponse est tombée en fin de soirée ce lundi 1er juillet : c’est un oui ! Avec une bonne différence de buts, la RD Congo s'est assurée une place parmi les quatre meilleurs troisièmes de la phase de poules et entrevoie les huitièmes de finale de la Coupe d'Afrique des Nations 2019. Les joueurs de la République démocratique du Congo ont réussi leur pari fou, qui semblait si inaccessible après leurs deux premiers matches dans cette CAN 2019.

 

Bénin, un premier huitième de finale historique

Pour la première de leur histoire, les Écureuils, l'équipe nationale de football du Bénin, passent le premier tour lors d'une phase finale de la CAN. Opposé au Cameroun ce mardi, les Ecureuils ont tenu bon et obtenu un match nul et vierge (0-0). Après trois matchs nuls dans le groupe F. Trois points qui permettent au Bénin de se classer meilleurs troisième, décrochant ainsi leur billet pour les huitièmes de finale. Une qualification historique célébrée à Cotonou et dans tout le pays. Même si la première victoire en Coupe d’Afrique des Nations se fera toujours attendre. Au tour suivant, le Bénin le Maroc d’Hervé Renard.

 

Perdants

Kenya, perd sa qualification suite à une mauvaise différence de buts

Le Kenya aura cru jusqu’à la fin. Logés dans le groupe C, en compagnie du Sénégal, grand favoris de cette CAN 2019, de l’Algérie et de la Tanzanie, les Kenyans ont débuté leur campagne par une défaite contre l’Algérie 2-0. Avant de réagir contre la Tanzanie 3-2 s’offrant ainsi une finale contre le Sénégal. Malheureusement, les Harambee Stars se sont inclinés lourdement 3-0 face aux Lions de la Téranga. Avec trois points en trois matchs, le Kenya pouvait toujours se qualifier pour les huitièmes de finale en étant meilleur troisième. Mais il a fallu attendre la fin des matchs des phases de poules pour le Kenya, qui avec une mauvaise différence de buts (-4) voit l’Afrique du Sud leur passer devant. C’est la fin de l’aventure pour le Kenya.

 

Angola peut avoir des regrets

L'Angola y aura cru jusqu'au bout et pourra avoir des regrets. Après une entame de campagne plutôt bien entamée avec un nul face à la Tunisie et la Mauritanie. Un seul petit but aurait pu qualifier les Palancas Negras dans ce match. Mais malgré toutes les bonnes intentions du monde, et les occasions, ils n'auront jamais pu sauter le verrou de la défense malienne. Les maliens finissent par ouvrir le score 1-0 sur une action collective conclue par Amadou Haidara, et aurait même pu enfoncer le clou à plusieurs reprises. Une égalisation permettait de repasser deuxième puisque la Tunisie n'a pas fait mieux que match nul face à la Mauritanie (0-0). L'Angola, avec deux points, ne figure pas parmi les meilleurs troisièmes et dit donc adieu à ses rêves de huitièmes de finale.

 

La Guinée-Bissau sort par la petite porte

Les Lycaons bissau-guinéens, derniers du groupe F avec 1 point avec le coup d'envoi, pouvaient encore espérer se qualifier en cas de victoire. Le match avait bien commencé pour la Guinée-Bissau par l’entremise de Piqueti qui envoyait une mine qu'Ofori déviait de justesse sur sa barre. Les Bissau-guinéens auraient même pu espérer obtenir deux penalties, le premier sur une faute non sifflée dans la surface en tout début de match et le second sur une main d'André Ayew à la réception d'un corner. Les Guinée-Bissau, malheureux, perd finalement le match 2-0 et peut avoir des regrets. La Guinée-Bissau quitte la compétition sans inscrire le moindre but dans cette CAN.Bas du formulaire.