5 choses à suivre lors des huitièmes de finale du Championnat d'Afrique 2019

Les huitièmes de finales sont connues. Le choc Nigéria-Cameroun sera à suivre de près. Les Malgaches continueront ils leur belle aventure dans cette Coupe d’Afrique des Nations ? Voici les 5 choses à suivre lors des huitièmes de finale de la CAN. Cliquez ici pour parier

 

Les pharaons veulent prolonger leur série de victoires

À défaut d’être brillante, l’Égypte sait se montrer réaliste dans cette Coupe d’Afrique des Nations 2019. Les hôtes ont remporté leurs trois matches de la phase de groupes et souhaitent imiter les vainqueurs de 2006, 2008 et 2010. En 2017, ils sont allés jusqu'à la finale, s'inclinant finalement devant les Camerounais. Mais a domicile, l’Egypte veut prolonger le plus longtemps possible le rêve. Et face à l’Afrique du Sud, qui a terminé meilleur troisième, la tâche ne s’annonce pas assez compliquée pour les coéquipiers.

 

L'Ouganda peut-il faire la fierté de l'Afrique de l'Est?

Le Kenya et la Tanzanie étant déjà éliminés du tournoi, l'Ouganda sera le seul pays d'Afrique de l'Est restant dans le tournoi. Les Grues Ougandaises auront une énorme montagne à gravir lorsqu'elles affronteront le géant Sénégal. Il y a quelques années, les Sénégalais auraient sauté de joie en apprenant que c’est un pays comme l’Ouganda qu’ils allaient affronter. Mais aujourd’hui, les donnes ont changé, puisque ces dernières années, les Cranes ont monté en puissance et démontre depuis le début de la compétition qu’ils ne sont pas là par hasard. L’Ouganda sera donc un adversaire redoutable pour les Lions, condamnés à jouer ce match à fond pour passer en quart.

 

Le choc Nigeria – Cameroun

Deuxième de la poule B derrière le Madagascar, le Nigéria va affronter le Cameroun, deuxième de la poule F derrière le Ghana. Un choc en guise de remake de la finale de l'année 2000. Les Lions Indomptables du Cameroun ont remporté à Lagos leur troisième Coupe d'Afrique des Nations, à l'issue d'une finale aussi indécise qu'intense. Un triomphe obtenu, comme en 1984 et en 1988, aux dépens des Super Eagles du Nigeria. Les deux équipes ont eu une campagne de groupes avec des hauts et des bas. Cependant, rien de tout cela n’a plus d’importance maintenant puisque ce seront deux des plus grandes nations africaines du football qui s’affronteront. Il y aura beaucoup de qualité des deux côtés et une rencontre palpitante est à prévoir.

 

Madagascar peut-il aller jusqu'au bout?

Première CAN, premier but, première victoire et première place! La surprise Madagascar, avec son sélectionneur français Nicolas Dupuis, a réussi l'exploit de se qualifier pour les huitièmes, sans stars dans son effectif. Avec sept points, les Barea ont pris la première place du groupe B. D’abord auteurs d’un nul spectaculaire et prometteur face à la Guinée (2-2), les partenaires de Faneva Andriatsima ont confirmé ces bonnes dispositions face au Burundi (1-0) avant d’affirmer leurs ambitions en donnant une leçon de football à un Nigeria dépassé et inquiétant (2-0). Éminemment collectif, alerte et vertical, le jeu malgache a charmé les observateurs. Le Madagascar fera face à la RD Congo, qui fait partie des quatre meilleures équipes en troisième position.

 

Une chance de rédemption pour l'Algérie et la Côte d'Ivoire

L’Algérie et la Côte d’ivoire ont déçu lors de la précédente édition où ils avaient été sortis au premier tour. Cette année, il y a de grandes attentes de ces deux équipes. Certains s'attendent à ce qu'ils aillent jusqu'au bout pour tout gagner. Depuis qu’ils ont remporté le tournoi en 1990, l’Algérie n’a plus été à la hauteur de ses espérances. La Côte d'Ivoire a mis fin à sa longue sécheresse en remportant le tournoi en 2015. Leurs générations dorées de Didier Drogba, Yaya et Kolo Touré, Salomon Kalou et Gervinho se sont qualifiées pour la finale en 2006 et 2012 mais n'ont pas réussi à surmonter la bosse. Cette nouvelle édition de la Coupe d’Afrique des Nations, sonne comme celle de la revanche pour ses deux équipes.