5 choses à retenir lors de cette première journée du Championnat d'Afrique

La première journée de la Coupe d'Afrique des Nations vient de s'achever. Et voici les 5 choses à retenir. Cliquez ici pour parier

 

Les grands sont au rendez-vous

Les favoris sont bien au rendez-vous en ce début de Coupe d’Afrique des Nations 2019. L’Egypte, le Maroc, le Nigéria et la Côte d’ivoire ont réussis à s’imposer pour leur premier match sur la plus petite des marges lors de leur premier match. Le Sénégal et l’Algérie tous deux dans le groupe C ont réussis à se défaire facilement de leurs adversaires par un score de 2-0. Deux ans après leur triomphe inattendu au Gabon, les Lions indomptables du Cameroun ont idéalement commencé leur nouvelle campagne continentale 2-0 face à la Guinée-Bissau. Le Mali lui a confirmé son statut d'équipe à surveiller dans cette CAN 2019. Les Aigles ont sèchement battu la Mauritanie 4 à 1 lundi, à Suez, pour leur premier match dans le groupe E.

 

L’Ouganda une première depuis 40 ans

L’Ouganda a créé la surprise en battant la RDC pour l’entrée en lice des deux équipes dans la CAN 2019. Organisés et entreprenants, les Cranes n’ont pas usurpé ce succès face à des Léopards très décevants. Dans tous les bons coups, Miya a délivré deux passes décisives déposés sur les têtes de Kaddu et d’Okwi pour permettre à l’Ouganda de prendre le large dans cette rencontre. La concrétisation logique de la domination ougandaise, pas loin de marquer un troisième but dans la foulée avec un coup-franc de l’intenable Miya claqué in extremis en corner par le gardien. Les hommes de Sébastien Desabre, prennent la tête du groupe A grâce à une meilleure différence de buts que l’Egypte et ont déjà une sérieuse option sur la qualification pour les huitièmes de finale, eux qui ne sont plus sortis des poules d’une CAN depuis les années 1970.

 

John Boye et le Ghana peuvent avoir des regrets

Le Ghana débute mal sa Coupe d’Afrique des Nations, les Black Stars n’ont pas pu venir à bout du Bénin malgré des frères Ayew très en jambes ce soir. Après l’ouverte de Pote, le capitaine du Ghana, André Ayew a tout d'abord égalisé, d'une frappe du gauche (1-1). Puis son frère, Jordan, a magnifiquement placé le ballon sous la barre d'un tir puissant du droit juste avant la pause (2-1). Peu après le retour des vestiaires, le défenseur ghanéen John Boye a écopé d'un deuxième carton jaune pour avoir pris trop de temps à tirer un coup franc et avoir laissé le ballon à son gardien. Une expulsion très sévère à l’heure de jeu qui leur a coûté cher. Pote y est allé de son doublé et a permis au Bénin d’accrocher une des nations favorites au sacre final. Mais ce match nul arrange finalement le Cameroun, vainqueur plus tôt dans la journée de la Guinée-Bissau (2-0) dans ce groupe F.

 

Les Deux Equipes Marquent Non

Lors de cette première journée de la Coupe d’Afrique des Nations, on note des matchs avec un faible total de but ou les deux équipes n’arrivent pas marquer. En effet huit des douze premiers matchs joués ont vu une seule équipe trouver le chemin des filets. Des statistiques qui contrastes avec la prudence des équipes dans ce début de compétition. Mais on espère retrouver de l’allant devant les buts où les équipes joueront un peu plus décontractées.

Les équipes d’Afrique de l’Est

C’est probablement l’occasion pour le continent est-africain de briller lors de cette Coupe d’Afrique de Nations. Cependant, les choses ne se sont pas passées comme prévu pour le Burundi, la Tanzanie et le Kenya qui ont perdu contre le Nigeria, le Sénégal et l’Algérie respectivement. Seul l’Ouganda a réussi à sortir du lot en s’imposant à la surprise générale contre la RD Congo. Les Burundais ont été impressionnants malgré leur défaite 1-0 face au Nigeria tandis que le Kenya a été très bon et à afficher un meilleur visage en deuxième mi-temps contre le Sénégal. Vous pouvez vous attendre à ce qu’ils retiennent des leçons de leurs pertes et revenir au mieux de leur forme lors de leurs deuxièmes matchs.