5 choses à suivre lors de la première journée du Championnat d'Afrique 2019

La Coupe d’Afrique des Nations débute ce vendredi en Egypte et, pour la première fois, 24 équipes seront au rendez-vous de la plus grande messe du continent africain. Une compétition qui sera le baptême de feu de plusieurs équipes telles que la Mauritanie, le Madagascar et le Burundi. Voici les 5 choses à suivre lors de cette première journée de la Coupe d’Afrique des Nations. Cliquez ici pour parier 

 

Nouveau format de la Coupe d’Afrique des Nations 2019

Lancée en 1957 avec la participation de seulement quatre équipes l’Égypte, l’Éthiopie, le Soudan et l’Afrique du Sud, la CAN a connu une augmentation à 16 équipes à partir de 1996 en Afrique du sud. Mais cette année, tout sera presque nouveau à la CAN. Pour la première fois de son histoire, la compétition se jouera avec 24 sélections. Cela veut donc dire qu’il n’y aura pas que les deux premiers de chaque groupe qui seront qualifiés. Ils seront accompagnés des quatre meilleurs troisièmes. Par ailleurs, l’utilisation de l’assistance vidéo et l’application des nouvelles lois de jeu validées par la FIFA seront instaurées dans cette nouvelle CAN. Cette réforme phare d’Ahmad Ahmad, le président de la Confédération africaine de football (CAF) est surtout un symbole fort d’une dualité de vision entre ce dernier et son prédécesseur, Issa Hayatou.

Plus d'équipes pour la première fois

Schéma inédit dans l’histoire de la CAN. 24 équipes seront présentes pour l’édition 2019 en Égypte, contre 16 il y a deux ans, lors du sacre du Cameroun. Un format qui permet à certaines équipes de retrouver ou de découvrir la CAN, comme Madagascar, le Burundi et la Mauritanie et qui favorise surtout la présence des grosses équipes en huitièmes de finale de la compétition. Avec l’augmentation du nombre d’équipes participant à la Coupe des Nations d’Afrique, le format du tournoi a été modifié: les équipes ont été réparties en six groupes et chaque groupe comprend quatre équipes.

L'Egypte veut commencer fort

Évidemment, les Pharaons sont les favoris de cette compétition sur leur terre. Ils détiennent le record de participations à la phase finale de la compétition (22) et ont remporté sept fois l'épreuve (1957, 1959, 1986, 1998, 2006, 2008, 2010), un record absolu. Les Egyptiens pourront cette année compter sur leur star, Mohamed Salah récent vainqueur de la Ligue des Champions afin de s’offrir le grand « huit ». Logé dans la poule A avec la RD Congo, l’Ouganda et le Zimbabwe qu’ils affronteront lors du match d’ouverture, les Pharaons seront les hommes à battre. Ils ont remporté trois des quatre CAN organisées sur leur territoire. Seul le Zaïre, en 1974, a réussi l'exploit de repartir avec le trophée des bords du Nil.

L’Afrique de l’ouest la plus représentée

Pour cette grande messe du football africain, 24 nations seront présentes dont neuf pays de l’Afrique de l’Ouest. En effet la partie ouest de l’Afrique sera la plus représentée lors de cette compétition qui débute ce vendredi au Caire. Les plus grands tels que la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Nigeria et le Sénégal seront bien au rendez-vous en plus du Bénin, de la Guinée, de la Guinée Bissau, du Mali, et de la Mauritanie qui découvre la compétition pour la première fois. Avec eux, il faudra compter aussi sur le Maghreb arabe, dignement représenté, dont les pays sont presque tous présents à l’exception de la Libye. Pour le reste, il y a le Cameroun, l’Angola, la République Démocratique du Congo (RDC) côté Afrique centrale. Le Burundi, l’Afrique du Sud, le Kenya, Madagascar, la Namibie, l’Ouganda, la Tanzanie, et le Zimbabwe complètent le tableau.

Des buts à prévoir

Le football africain a évolué au fil des années et cette Coupe d’Afrique des Nations 2019 sera l’occasion de voir briller de nombreux joueurs. Mohamed Salah et Sadio Mané qui ont terminé meilleur buteur de Premier League cette saison devraient laisser leur emprunte au cours de cette compétition. Nicolas Pépé, qui a terminé deuxième meilleur buteur de Ligue 1 sera à suivre de près côté Ivoirien. Nous nous attendons à ce que ces joueurs donnent le meilleur d’eux-mêmes, et avec d’autres attaquants de classe mondiale tels que Odion Ighalo, Bagdad Bounedjah, Asamoah Gyan nous pouvons prédire une rafale de buts.